Définition du CEL

A qui cela s’adresse
Tous les épargnants qui ont en perspective un achat immobilier ou des travaux à faire dans leur logement ont intérêts à souscrire un CEL. Tout le monde peut ouvrir un CEL , même les mineurs. Maintenant il faut savoir qu’il peut être ouvert qu’un seul CEL par personne. Ainsi si vous être marié et que vous avez 2 enfants, vous pouvez avoir 4 CEL dans la famille. Si le titulaire du CEL possède aussi un Plan d’Epargne Logement (PEL) , alors les produits doivent être détenus dans le même établissement bancaire.

Comment ça marche

A l’ouverture, le dépot initial est fixé à 300 euros. Les versements suivants, d’un montant minimal de 75 euros, sont libres et plafonnés à 15300 euros. Votre épargne est disponible à tout instant, les retraits sont libres et d’un montant minimal de 15 euros. Cette épargne rémunérée permet de souscrire un prêt d’un montant maximal de 23 000 euros aux taux de 4,25% (taux du CEL plus 1,50%) grâce aux droits à prêt acquis et de bénéficier de la prime d’Etat (1144 euros au maximum) qui dope votre rendement au-delà de 2,75 %. Les droits à prêt, qui sont calculés à partir des intérêts, se cumulent à ceux du PEL si ces placements sont souscrits dans la même banque.

Combien cela rapporte

Le CEL rapporte 1,75% depuis le 1er février 2009. Le taux du CEL change périodiquement comme celui du Livret A. Il est donc susceptiblede changer deux fois par an : le 1er février et le 1er Août. Donc si vous voulez l’acquérir encore à 2,75%, faites-le avant le 31 Janvier 2009.

Fiscalité

Les intérêts bancaires et la prime d’Etat sont exonérés d’impot sur le revenu. Mais les intérêts acquis durant l’année sont soumis aux prélèvements sociaux.

Demandez une documentation gratuite : cliquez ici